mood

La fête des mères en Lecture

Je sais que certains trouvent ça un peu bête, les journées de fêtes spéciales, les anniversaires, et tout ce qui va avec; mais moi, je trouve important de consacrer une journée à quelque chose, pour prendre le temps d’y penser vraiment.

J’ai passé mes 20 années d’existence auprès de ma maman, et j’en suis plus que ravie. Je lui suis très reconnaissante de tout le bonheur qu’elle m’a apportée, et qu’elle continue de m’apporter tous les jours. Tous les câlins, tous les bisous, toutes les inquiétudes, tous les conseils, tous les sourires, tous les reproches, et même toutes les disputes. Apres tout, c’est ce qui fait d’une relation sa beauté, non?

Je ne sais vraiment, mais alors là vraiment pas ce que serait ma vie sans elle, et contrairement à plusieurs, mon voeu le plus cher est non pas de devenir riche, célèbre, ou encore d’avoir une carrière que toute personne m’envierait, mais de ne pas avoir à être là le jour où elle s’en ira.

En cette journée, je voudrais que toute personne lisant cet article prenne le temps de faire un bisou à sa maman, de la remercier pour tout ce qu’elle a fait pour elle, même si vous n’en avez pas l’impression, croyez-m’en qu’elle en a fait des sacrifices pour vous. Et pour toutes les personnes qui n’ont plus la chance d’avoir la leur à leurs côtés, soyez heureuses pour elle, elle vous regarde de tout là haut, priez pour elle, et soyez heureuses.

Ceci dit, je vous ai fait une petite liste des trois mamans littéraires qui m’ont le plus touchée:

1-Orgueil et préjugés – Jane Austen:

Gros coup de coeur pour cette maman de 4 filles qui, malgré son caractère assez fort, est très attachante. Mrs Bennet veut à tout prix marier ses filles à des hommes fortunés pour pouvoir les voir vivre dans des conditions matérielles favorables, ce qui est pour elle, le plus important.

2-La civilisation, ma mère – Driss Chraibi:

L’histoire d’une maman qui renaît, à l’aide de ses deux fils, et commence une nouvelle vie, loin des préjugés, de l’ignorance, et qui découvre le savoir, la modernité, la liberté. Cette histoire reflète aussi celle de plusieurs mamans marocaines du 20ème siècle, passant de traditions à modernité.

3-Ne t’inquiète pas pour moi – Alice Kuipers:

L’une des relations mère-fille les plus touchantes. Une femme découvre qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Comment ne pas être émue par cette maman qui, au milieu de toutes ces souffrances continue de protéger sa fille?

Et vous, qui est la mère fictive vous ayant le plus touchés? Je t’aime Maman.

0 comments on “La fête des mères en Lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :