mood

Le discours magique de Jk Rowling

Thomas Fuller disait :  »Celui qui qui attend que tout danger soir écarté pour mettre les voiles ne prendra jamais la mer. », cette citation m’a toujours encouragée, à chaque initiative que je devais prendre, elle me rappelait que la peur restera toujours présente, et que si on attendait qu’elle disparaisse pour faire des choses de notre vie, on ne bougerait pas d’un poil.  Je viens à l’instant de finir de lire son discours à la Harvard University, et la justesse de ses mots me font penser que la magie ne se trouve pas seulement dans ses contes, mais que cette grande écrivaine est magique.

Nous avons tous, à un moment ou un autre, eu le sentiment que nous ne servions pas à grand chose, et nous avons tous, à un moment ou un autre, eu l’impression que certains moments étaient décisifs, que certaines périodes allaient définir le restant de notre existence, ce qui est totalement faux. Je me souviens que, lorsque je passais mon baccalauréat, j’avais le sentiment que toute ma vie se jouait à ce moment là, que mon destin dépendait de ma mention, que si je n’avais pas une bonne mention, je finirais ratée.

La peur de l’échec est humaine, mais elle n’a pas lieu d’être, et c’est ce que JK Rowling explique dans la première partie de son discours. Nous avons tous cette vision parfaite de notre avenir dans notre tête, à laquelle nous pensons avant de dormir, mais dans cette vision, nous ne prenons pas le temps de dessiner cet obstacle que nous pourrions rencontrer, simplement parce que, à nos yeux, si nous le rencontrons, tous nos plans tombent à l’eau. Peut-être que, si nous prenions réellement le temps d’envisager le pire, sans pour autant négliger le meilleur, trouverions nous plus la force de le surmonter?

En tout cas, ce que je veux dire par là c’est que l’échec ne devrait pas nous empêcher d’entreprendre de nouvelles idées et de nouveaux projets, bien au contraire, l’échec devrait être un élément encourageant. Et c’est là que mon idée rejoint celle de JK Rowling, qui explique, à travers son expérience, que tout échec, dans la vie, est source de réussite, et que toute personne n’ayant pas échoué n’a jamais vécu.

Ce point est très important, en tant qu’étudiante de 20 ans, je côtoie tous les jours des jeunes de mon âge qui ont peur de ce qu’ils vont devenir, qui ont peur d’échouer. Des jeunes qui n’ont clairement pas la même notion de l’échec, et qui devraient incontestablement regarder la vidéo.

Un autre élément vient s’ajouter à l’importance de l’échec dans ce discours, et c’est l’imagination.

JK Rowling parle de la capacité qu’a l’être Humain, à se mettre à la place d’une autre personne, pour comprendre quelque chose, pour ressentir un sentiment, et de l’importance de cette imagination dans le savoir, et la connaissance. Elle revient sur son premier travail à la Amnesty International à Londres, et partage les moments forts de son expérience, pendant lesquels, assise dans un bureau, elle voyageait aux pays dans lesquels les injustices étaient le plus fréquentes, et était témoin des atrocités les plus inimaginables.

Cette capacité d’imaginer lui a permise de voir la vie sous un tout nouvel angle, et de comprendre que toute personne vivante a un impact non seulement sur sa vie, mais aussi sur celle de son entourage.

C’est un point que je trouve personnellement extrêmement important: l’impact de nos actes. Plusieurs personnes sous-estiment le reflet de leurs activités sur les autres, et ont cette terrible manie de faire ce que eux, et seulement eux ont envie de faire, sans regarder autour d’eux, et se demander ce que ça engendrerait par la suite. L’imagination est un point vaste, sur lequel nous pourrions parler pendant des heures sans s’arrêter une minute, et son importance est cruciale.

Pour terminer cet article, et pour résumer l’idée de Rowling, je dirai que toute personne, peu importe son sexe, sa nationalité, son métier, ses ambitions, devrait se servir de ses capacités et de son pouvoir pour influencer, d’une façon positive son entourage, et d’aider du mieux qu’elle peut, ceux qui ont moins la capacité de changer les choses, sans avoir peur d’échouer, parce qu’après tout, c’est en échouant qu’elles réussiront.

Vidéo du discours :

0 comments on “Le discours magique de Jk Rowling

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :