Ciné-Séries série séries

Bates Motel review

Scroll down for the english review

Je ne pouvais absolument pas commencer cette nouvelle rubrique de critiques ciné/séries sans parler de Bates Motel. Avant de lire ce que j’en ai pensé, en voici d’abord le résumé :

Après la mort mystérieuse de son mari, Norma Bates décide de refaire sa vie loin de l’Arizona, dans la petite ville de White Pine Bay dans l’Oregon, et emmène avec elle son fils Norman, âgé de 17 ans. Elle rachète là-bas un vieux motel abandonné depuis de nombreuses années, ainsi que le manoir qui trône majestueusement quelques mètres plus loin. La mère et le fils partagent depuis toujours une relation complexe, presque incestueuse. Des événements tragiques vont les pousser à se rapprocher encore davantage. Ils partagent désormais ensemble un lourd secret…
-source : http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=10846.html

Bates Motel

Je n’ai pas envie de critiquer saison par saison, par peur de spoiler, surtout que la série dispose de 5 saisons dans lesquelles il se passe beaucoup de choses, très liées entre elles, et que, surtout, j’ai pensé exactement la même chose de chacune.

Bates Motel vient reprendre la vie de Norman Bates, propriétaire du motel dans le film d’Hitchcock, Psychose. Cette série est une sorte d’explication au film, comment Norman Bates est devenu ce qu’il est devenu (et oui, quand on ne veut pas spoiler, les phrases deviennent très vite plus poétiques 😀 ).
Les acteurs sont incroyablement talentueux, Norma (mère de Norman), alias Vera Farmiga est fantastique dans son rôle de mère ultra protectrice dont la plus grande peur est de perdre son fils. Norman, alias Freddie Highmore, lui, est aussi excellent dans son rôle de fils souffrant de plusieurs troubles, mais il est surtout…flippant. D’ailleurs, pour la petite anecdote, je suis tombée sur une vidéo de lui un jour en scrollant mon fil d’actualité Facebook, et j’ai eu…peur (et je ne suis pas peureuse, vous me comprendrez lorsque vous aurez regardé la série).

Si vous êtes fans d’horreur et de thriller, de situations absolument mindfuck, de sujets trashs (comme l’inceste, la tromperie, la drogue, les relations profs-étudiants…et j’en passe), cette série est carrément faite pour vous.

L’histoire, le scénario, la mise en scène, l’acting,  les rebondissements…tout est excellent. Je pense qu’aucune recommandation ne peut être faite aux équipes ayant travaillé sur la série. Bates Motel est une brochette de personnages tous aussi brisés les uns que les autres, en allant de Norman et Norma, jusqu’à Emma, son père, Dylan, le shérif Romero (d’ailleurs Nestor Carbonell est surprenant dans ce rôle), en passant même par Rihanna (oui oui, la vraie, qui fera une apparition dans la saison 5).
Tous vous feront vivre beaucoup de surprises, de frissons, de moments WTF, d’émotions aussi (la petite sensible en moi a versé plus d’une larme), de petites crises cardiaques, sans jamais en faire trop.
Et, cerise sur le gâteau, la saison finale est juste INCROYABLE.

PS : Ne préparez pas de popcorn pour accompagner vos soirées à regarder la vie de Norman, parce que vous allez très certainement finir étouffé… 😉

Note : 10/10 – vous avez vraiment besoin de plus d’arguments ?


I absolutely couldn’t start this new section in my blog of movies/series reviews without talking about Bates Motel. Before telling you what I thought of it. So here is the summary:

After the mysterious death of her husband, Norma Bates decides to restart her life away from Arizona, in the small town of White Pine Bay in Oregon, and takes with her son Norman, 17 years old. She buys an old motel abandoned there for many years, as well as the manor that sits majestically a few meters away. Mother and son have always had a complex, almost incestuous relationship. Tragic events will push them to get even closer. They now share a heavy secret together…

Bates Motel

I do not want to review Bates Motel season by season, to not spoil you. Especially that the series has 5 seasons in which there is a lot going on, very interrelated, and that I thought exactly the same thing of each.

Bates Motel shows the life of Norman Bates, owner of the motel in Hitchcock’s movie, Psychose. This series is a kind of explanation to the film, how Norman Bates became what he became (yes, when you do not want to spoil your readers, the sentences become very poetic :D).

The actors are incredibly talented, Norma (mother of Norman), aka Vera Farmiga is fantastic in her role of ultra protective mother whose biggest fear is to lose her son. Norman, aka Freddie Highmore, is also excellent in his role as a son suffering from several disorders, but he is especially … creepy. For the little anecdote, I came across a video of him one day by scrolling my Facebook feed, and I was really scared (you’ll understand me when you’ll watch the series).

If you are fans of horror and thriller, absolutely mindfuck situations, trashy topics (such as incest, cheating, drugs, student-teacher relationships … and so on), this series is straightforward for you.

The story, the scenario, the staging, the acting, the twists … everything is excellent. I think no recommendation can be made to the teams who worked on the series. Bates Motel is a mixe of broken characters, from Norman and Norma to Emma, ​​her father, Dylan, Sheriff Romero (Nestor Carbonell is surprising in this role), and even Rihanna ! (yes, the real one, who will appear in season 5).

They all will make you live many surprises, shivers, WTF moments, emotions too (the little sensitive in me has shed more than a tear), small heart attacks, without ever doing too much.

And, the final season is just INCREDIBLE.

PS: Do not prepare popcorn while binge watching Norman Bates, because you will most likely end up suffocated …;)

Note: 10/10 – Do you really need more arguments?

0 comments on “Bates Motel review

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :