Ciné-Séries Non classé

Riverdale review

Scroll down for the english review

Ok les amis… Je vais sans doute aucun m’attirer les foudres de tous les fans de Riverdale, mais je me dois d’être honnête avec vous. Pour commencer de la fin, j’ai une question existentielle à laquelle je n’arrive pas à trouver réponse : POURQUOI cet acharnement sur cette série ? Je ne comprends pas du tout…

Pour les quelques personnes qui ne connaitraient toujours pas de quoi il s’agit, en voici le résumé :
Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale…
-Source : http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=18543.html

Critique de la série Riverdale

Parlons d’abord de l’histoire. J’avoue ne pas trop aimer les séries à la Gossip Girl (même si j’ai bien aimé GG, mais quand j’avais 14 ans hein), où les faits se passent dans des lycées, où on SAIT et VOIT que les acteurs ont plus de 24 ans chacun et qu’ils jouent le rôle d’ados de 16-17ans…m’enfin bon, ça reste un goût personnel, et ça ne se discute pas. Mais à part ce détail, je me disais que la série pourrait être sympa, et que l’histoire, bien que vue et revue, pourrait être intéressante à regarder si les faits sont bien tournés.

Alors j’ai commencé, la tête pleine d’espoir (après tout, tout le monde en parlait, pourquoi être la seule à ne pas l’aimer ?).
Au bout du premier épisode…hm, rien ne se passait, mais bon, il y a des séries comment ça où on a besoin de plus de temps pour se sentir vraiment dedans. Puis deuxième épisode…puis troisième, puis première saison. 13 épisodes après, j’attendais toujours quelque chose, je ne savais pas quoi, et c’est pour cette raison que j’ai décidé d’enchainer avec la saison 2. Mais restons-en à la première pour l’instant.

J’ai trouvé les personnages filles toutes détestables (est-ce que je suis la seule à trouver que Lili Reinhart en fait un peu trop ?), très fausses et énervantes. Les garçons, ça allait encore, mais rien de vraiment ouf… Des histoires d’amour très caricaturées, des pseudos amitiés  ultra bizarres, des clichés, des clichés, et encore des clichés
En revanche, la fin de cette saison m’a donné de l’espoir, la suite pouvait être super et la série pouvait prendre une tournure très intéressante. La mort de  Jason a été expliquée, et bien que je me disais dans un petit coin de ma tête : bon maintenant qu’on sait pourquoi et comment il est mort, à quoi bon continuer la série ? Je me disais aussi : bon maintenant on peut passer à autre chose qui, je l’espère, sera beaucoup plus intéressante.

En bref, Riverdale est une adaptation d’une BD du nom d’Archie, qui n’a apparemment pris que le côté neuneu de la BD (pourquoi avoir enlevé les zombies, pourquoi 😥 ), pas super captivante du tout, mais si vous avez du temps à tuer…et que vous avez envie de vous faire votre propre avis, allez-y. Mais ne vous attendez pas à du grand cinéma.
D’ailleurs, je commande la BD de ce pas, et à défaut de perdre votre temps à regarder la série, je vous invite à en faire autant !

Note : 5/10 – vous pouvez trouver tellement mieux les gars…


Ok guys … I’m probably going to attract the anger of all Riverdale fans, but I have to be honest with you. To start from the end, I have an existential question to which I can not find an answer : WHY all this (positive) noise around this series? I really don’t understand at all…

For the few people who still don’t know what it is about, here is the summary:

Under the air of a quiet little town, Riverdale actually hides dark secrets. As a new school year begins, the young Archie Andrews and his friends Betty, Jughead, and Kevin see their daily life turned upside down by the mysterious death of Jason Blossom, one of their high school classmates. As the secrets of each other threaten to rise to the surface, and the beautiful Veronica, freshly arrived from New York, makes a remarkable arrival in the city, nothing will ever be like Riverdale …

Riverdale - season 1 review

Let’s talk about the story first. I confess, I don’t like the Gossip Girl kind of series (although I liked GG, but when I was 13…), where everything happens in high schools, where we KNOW and see that the actors are over 24 years old each and they play the role of teenagers

It remains a personal taste though, and it can’t be discussed. But apart from this detail, I thought that the series could be nice, and that the story, although seen over and over again, could be interesting to watch if the facts are well done.

So I started, my head full of hopes (after all, everyone was talking about it, why be the only one not to like it?).

At the end of the first episode … no crush, but there are some series that need more time to really get us. Then the second episode … then the third, then the first season. 13 episodes after, I was still waiting for something, I didn’t know what, and that’s why I decided to continue with season 2. But let’s stay at the first one for now.

I found the girls characters all detestable (am I the only one to find that Lili Reinhart does a little too much?) very fake and annoying. The boys were okay, but nothing special… The events didn’t get me either, the love stories were very caricatural, the friendships ultra weird, everything was cliché, cliché, and again…cliché…

Somehow, the end of this season gave me hope. The folloeing events could be great and the series could take a very interesting turn. Jason’s death was explained, and although I thought in a small corner of my head : good now that we know why and how he died, why continue the series? I also thought : well now we can move on to something else, which I hope will be much more interesting.

Riverdale is an adaptation of a comic called Archie, that didn’t take all the events and the whole story of it (why remove the zombies, why :‘( ). The adaptation isn’t super captivating at all, but if you have time to kill … and need to watch what everyone is talking about since what seems like forever, go ahead, but do not expect a big scenario nor prestation.

By the way, I am going to order the comic very soon, and I recommend you to do the same too, and not to waste your time watching the series…

Rating: 5/10 – you can find so much better guys …

2 comments on “Riverdale review

  1. Nathalie

    Absolument complètement d’accord avec toi!! Tout pareil! 🙂
    Mais faut dire que j’ai beaucoup beaucoup plus que 14 ans… 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à penser ça…
      Les années nous rendent plus exigeantes, le mieux pour le cinéma…et pour nous c’est que nous arrêtions de vieillir 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :